Accueil Automobile Pourquoi le gouvernement incite à choisir une voiture à essence ?

Pourquoi le gouvernement incite à choisir une voiture à essence ?

par La rédaction

La France est un pays où on roule beaucoup en voiture, le parc automobile dépasse allègrement les 32 millions de véhicules. Cette flotte comporte des engins qui tournent avec un moteur diesel avec comme carburant le gazole et ceux qui consomment de l’essence. Toutefois, depuis quelques années, il est remarqué une régression du nombre de diesels par rapport à celui de la voiture à essence. Il se trouve que le gouvernement de par ses décisions, la taxation du gasoil entre autre, incite plus à l’achat des véhicules à essence, qu’est-ce qui motive une telle prise de décision ?

La course aux voitures à essence, qu’est ce qu’il faut en retenir ?

La dualité diesel-essence est en passe d’être remportée par l’essence. La première raison est tout simplement d’ordre économique. En effet, s’il y avait bien un domaine où le diesel l’emportait clairement sur l’essence, c’était le prix à la pompe. Toutefois avec les taxes appliquées sur le gasoil, il n’est plus aussi compétitif, perdant du coup son avantage sur la voiture à essence.

Mais le constat ne s’arrête pas là, on le sait, l’acquisition d’une auto se fait en tenant compte de nombreux facteurs, y compris une éventuelle revente. A ce niveau, il est bien moins aisé de revendre aujourd’hui un diesel. Les consommateurs font preuve de prudence et battent en retraite pour se rabattre sur des véhicules moins “problématiques”. Le constat étant ainsi posé, une interrogation demeure, pourquoi le gouvernement est-il plus favorable à l’achat d’une voiture à essence ?

Pourquoi un tel parti pris pour l’essence ?

Pour avoir la réponse à cette question, il faut se tourner vers la scène écologique ou environnementale. La réduction des gaz à effet de serre ou la diminution de l’empreinte carbone sont des enjeux du développement durable. C’est dans cette perspective que l’essence entre plus dans les bonnes grâces du gouvernement que le gasoil qui est réputé plus polluant.

Attention, cela ne signifie en rien que les moteurs à essence sont exempts de tout reproche mais ils demeurent en retrait en termes de pollution. Outre ses qualités intrinsèques, si la voiture à essence est mise en avant, c’est aussi dû à certains évènements, en particulier le “dieselgate” et la loi de transition écologique adoptée depuis 4 ans déjà. Depuis, les positions du gouvernement sont devenues plus marquées et plus explicites par rapport à un passage du diesel à l’essence.

Un élément vient porter un coup critique à l’esquif déjà frêle du diesel : l’émission d’oxyde d’azote et de particules fines dont sont responsables les moteurs fonctionnant au gazole. Du fait de leurs retombées nocives non seulement sur l’organisme, mais aussi sur l’environnement, le gouvernement a choisi de trancher dans le vif en soutenant plus la voiture à essence, tout en pénalisant plus le diesel.

Les avantages de la voiture à essence

Si le moteur à essence a les faveurs des pouvoirs publics, c’est qu’il a clairement des avantages à faire valoir. Tout d’abord, son attractivité sur le marché de l’automobile est au beau fixe. Les demandes sont en nette croissance, une aubaine pour les particuliers qui envisagent une revente à moyen ou court terme.

D’un autre côté, la valeur estimée d’une auto à essence à l’achat est plus abordable. De plus les éventuels passages chez le mécanicien d’une voiture à essence n’impliquent pas de trop fortes dépenses. Le coût d’entretien est donc relativement bas. Pour des déplacements en milieu urbain, l’auto s’avère très pratique grâce à une motorisation adaptée aux trajets sur de courtes distances. Un autre détail à prendre en compte, le prix au litre qui n’est plus aussi rébarbatif et pousse de plus en plus de consommateurs à se tourner vers cette catégorie de voiture.

0 commentaire

You may also like

Laisser un commentaire